28.08.2019

Cette année, le cortège des « vieilles femmes », comme le veut une tradition d’origine rhénane, défilera pour la 42e fois. Environ mille femmes déguisées en « Alte Weiber » (vieilles femmes) prennent part chaque année à ce cortège. Les costumes des années 1900 qu’elles portent à cette occasion sont assortis d’accessoires bariolés (éventails, fleurs, etc.). Jadis, le jeudi dit « des vieilles femmes », les femmes coupaient la cravate des hommes et prenaient ainsi le pouvoir sur la gent masculine. De nos jours, c’est sur la Ville d’Eupen qu’elles prennent le pouvoir dès l’instant où le bourgmestre leur remet symboliquement les clefs de la Ville. Aussi, de nombreuses maisons sont ornées de poupées géantes représentant de vieilles femmes.

Le cortège quitte la Scheiblerplatz, dans la ville basse, à 9h15. Les femmes costumées empruntent la Haasstraße pour gravir ensuite l’Olengraben. C’est à hauteur de la maison de repos Saint-Joseph que le premier petit discours est prononcé et que les chants de carnaval sont entonnés. Ensuite, le cortège descend la Neustraße pour rejoindre la statue du clown dans la Bergstraße vers 10h30. Après quelques rimes et vers sur la gent masculine, le clown — symbole du carnaval eupenois — est revêtu de son costume. Le cortège monte ensuite la Kirchstraße et la Klosterstraße pour rejoindre l’hôtel de ville. Ce dernier est pris d’assaut à 11h11 précises ; la bourgmestre remet alors les clefs de la Ville aux vieilles femmes. Après le verre de l’amitié offert par les autorités communales, les femmes font une courte pause déjeuner pour reprendre des forces. À 14h00, accompagnées par la musique de Sven ohne Girls, Mike Nüchtern et D’r Sach, elles se rassemblent devant le GrenzEcho sur la Markplatz. Le cortège emprunte ensuite la Kirchstraße, la Klötzerbahn, Schulstraße, Kaperberg et la Werthplatz, la Gospertstraße, la Klötzerbahn pour rejoindre le chapiteau situé à côté du gouvernement de la Communauté germanophone. Vers 16h00, le ministre-président et quatre ministres y accueillent les vieilles femmes avec quelques discours carnavalesques. Le groupe « Pittermännchen » assure ensuite l’ambiance festive.

 

Vers 18h00, la remise de prix aux trois vieilles femmes les plus originales marque la fin du défilé. La fête se poursuit alors dans la ville.

Voici les meilleurs endroits pour apercevoir le cortège :

 

– La statue du clown à 10h30

– L’hôtel de ville à 11h11

– Devant le GrenzEcho vers 14h00

– À côté du gouvernement/parlement dans la Klötzerbahn vers 16h00